Dehors : quelle tenue de randonnée d’hiver !

Bibi

Comme vous tous, je n’apprécie guère la mauvaise saison pour aller me promener dans la nature. Et pourtant, la saison froide a aussi ses bons côtés pour les curieux qui aiment prendre l’air et prendre soin de leur santé. En effet, avec le froid, votre organisme brûle plus de calories. Donc pour garder la ligne, le froid est un atout, à condition toutefois de trouver votre tenue randonnée hiver.

L’air frais et l’oxygène moins abondant contraignent votre corps à mieux utiliser ses ressources. Peu à peu, votre résistance se renforce et vous êtes moins vulnérable aux infections virales qui empoisonnent nos vies de citadins « planqués ».

Pour autant, si l’on peut s’accorder de longues randonnées à pieds en hiver, à vélo, on se limitera à une ou deux heures de pratique pour ne pas refroidir excessivement ses extrémités. Et pour se réchauffer, on privilégiera les reliefs qui réchauffent et améliorent la masse musculaire, mais aussi les petites routes bitumées pour ne pas s’enliser dans la boue.

Pour vous encourager, je vous indique ici des recommandations vestimentaires, issues de mes 20 ans d’expérience en pratiques outdoor.

Les extrémités

Pour protéger vos mains et vos pieds, plus sensibles au froid, portez des gants en polaire, lorsque la température oscille entre 10 et 15°. En dessous, le plus confortable reste les moufles lorsque l’on se déplace à pieds. C’est pas pour rien que les peuples du nord en équipent leurs enfants pour jouer dans la neige.

Tenue de randonnée hiver, Gants Poli Mais à vélo, deux possibilités s’offrent à vous :

  • soit vous superposez une paire de gants fins (type double peau comme les sous-gants de motard) sous une paire de gants en polaire un peu amples,
  • soit vous achetez des gants techniques, spécial hiver, vendus en magasins spécialisés.

Quoi qu’il en soit, privilégiez une paire de gants qui ne serre pas vos doigts pour laisser le sang faire son travail.

Du côté des pieds, des chaussettes de laine ou techniques, avec une paire de rechange s’il pleut ou si le terrain emprunté est détrempé. Des sur-chaussures, ou bien des guêtres ou chaps, seront précieuses en cas de grand froid pour éviter que l’air glacé entre dans vos chaussures.

Dans votre sac à dos, je vous conseille d’emporter une paire de chaussettes de rechange, enfermée dans un sac hermétique. La tenue randonnée hiver prévoit aussi çà. Si à mi-chemin, vos pieds sont trempés, vous serez contents de les couvrir de sec.

Pour la tête, cagoule, bonnet, cache-oreilles, large écharpe, vous avez le choix pour vous protéger selon votre frilosité. Surtout si vous sortez à vélo, couvrez votre tête !

Le corps

Le haut

Que ce soit à pieds ou à vélo, il est indispensable de porter une tenue respirante. La transpiration s’évacue ainsi plus facilement pour éviter de grelotter, lorsque l’effort cesse ou que la température baisse : arrêt prolongé, baisse de l’ensoleillement, nuit tombante,…

En considérant la température, votre frilosité et l’effort envisagé, l’idéal est de pratiquer le principe de l’oignon, à condition toutefois de ne pas se retrouver piégé et entravé dans ses vêtements. Personnellement, voici comment je couvre mon corps lorsqu’il fait autour de 0° sans soleil :

  • un tee-shirt à manches longues,
  • une polaire d’épaisseur moyenne, ou mieux, un gilet moltoné garni d’Hollofil avec des manches amovibles,
  • une veste déperlante et respirante.

Certaines marques vendent ce type de veste avec gilet amovible, notamment nordique.

Selon la météo, prévoyez de quoi vous protéger d’une averse : cape de pluie si vous êtes à pied, coupe-vent imperméable à vélo pour protéger les organes vitaux. Un parapluie pliable et léger reste agréable à pied, lorsque le vent est faible. En effet, il protège votre visage, et quand on porte des lunettes de vue, ce point est important.

On sait toujours quand on part et jamais quand on arrive, même avec les plus grandes précautions. Alors pour votre sécurité, un sur-gilet ou un brassard fluorescent peut s’avérer utile. Portez-le ou glissez-le dans votre sac à dos, selon votre exposition au risque.
Tenue de randonnée hiver, Parka femme

Le bas

En bas, évitez les matières rigides qui gênent le mouvement, surtout si vous devez pédaler. Pour ma part, j’apprécie les caleçons doublés de molleton. Mais à pieds, un pantalon confortable, doublé d’un caleçon coton ou d’un collant acrylique peut faire l’affaire. Le pire étant le jean qui laisse le froid raidir vos articulations.

Vous appréciez cet article ?… Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés