Rando et santé, gage de longévité

Bibi

En ce début d’année, on prend de bonnes résolutions et on fait tout pour s’y tenir. Surtout si on décide de reprendre une activité physique, telle que la rando, gage de santé.

En effet, il est désormais de notoriété publique que la randonnée est une activité pleine d’atouts. Il serait donc dommage de s’en priver.

Vertus de la randonnée

Pour les os et les articulations

RandonneursMarcher est le premier acte d’autonomie que nous apprenons. C’est donc la marche qui est la plus facile à mettre en oeuvre pour bénéficier de ses effets, tout d’abord sous forme de promenades ou balades régulières, puis de randonnées.

La marche participe à la formation du tissu osseux, ce qui la rend particulièrement pertinente pour les jeunes individus. Pour les adultes et les séniors, elle permet l’entretien du squelette et limite les douleurs liées à l’arthrose. En outre, ces propriétés ne s’appliquent pas à la pratique du vélo. Toutefois, en cas de problèmes osseux douloureux, le vélo réduit l’impact sur les articulations.

Pratiquée régulièrement et comme un sport d’endurance, la rando santé participe au maintien d’une bonne condition musculaire, et ce d’autant plus que vous y ajoutez un effort musculaire. Randonner à vélo est donc encore plus positif qu’à pieds.

Le coeur étant un muscle, il est également renforcé par la pratique régulière de la randonnée. Tous comme les vaisseaux sanguins, ce qui prévient les maladies cardio-vasculaires.

De plus, pratiquer une activité sportive, telle que la randonnée, fait chuter le taux de triglycérides et réduit le risque de diabète de type 2. Il aurait été observé une baisse de mortalité d’environ 30% pour les personnes atteintes de maladie coronarienne déclarée, s’adonnant à la marche à pieds.

Pour la silhouette

Cyclistes VTTLes sportifs le savent : pratiquer une activité physique, même modérée, permet de remplacer la graisse par du muscle, à condition toutefois de ne pas se sur-alimenter par ailleurs. Ainsi, marcher ou pédaler permet de tonifier sa silhouette, voir sous certaines conditions, de l’affiner.

Si marcher à 4km/h sur terrain plat permet de brûler environ 300Kcal/h, une randonnée de 3h consomme entre 1000 et 1700Kcal, ce qui correspond à la recommandation minimale de consommation énergétique hebdomadaire. Mais sachez qu’à vélo, en roulant à 20km/h sur route, vous pouvez brûler 600Kcal et un peu plus si vous roulez sur une chemin, et encore plus si vous roulez sur un chemin herbeux.

Pour la santé

a/ Physique

Qui dit effort, dit respiration. En respirant profondément, la rando santé libère les bronches, ce qui améliore la respiration, y compris pour les bronchitiques et les asthmatiques. De plus, pratiquée à effort modéré, l’oxygénation des tissus et la capacité du corps à se défendre augmentent. Les défenses immunitaires sont donc boostées par la randonnée.

Rando santé, Cerveau branché

Le cerveau mieux oxygéné fonctionne également mieux, ce qui participe à lutter contre sa dégénérescence. De même, le cerveau est ainsi plus à même d’entretenir ses facultés cognitives et sa mémoire spatiale et épisodique.

b/ Mentale

La pratique d’une activité physique, même modérée, permet de réduire les tensions nerveuses et l’anxiété, et améliore la confiance en soi. L’effet continu conduit le corps à libérer de l’endorphine, hormone qui apporte une sensation de bien-être, qui rend le sportif addict à sa pratique.

Ainsi, la marche est le premier sport conseillé par les médecins en cas de dépression ou de baisse de moral. Ainsi, certains vous « prescriront » des séances d’écothérapie, autrement dit, de randonnée en pleine nature.

Vous appréciez cet article ?… Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés