Fête médiévale de Poissy

Bibi

Malgré la grisaille du mois de mai, la fête médiévale de Poissy s’est tenue ce week-end. Je ne la connaissais pas encore. Alors pour ceux qui ont manqué l’évènement, voici un retour sur deux journées festives.

Un lieu, une ambiance

Le décor

Poissy fête médiévaleContrairement à d’autres qui organisent leur fête médiévale dans la ville elle-même, celle de Poissy se tient pour l’essentiel dans l’enceinte du château de Villiers, construit bien après le moyen-âge. L’édifice ne contribue donc pas à l’ambiance de cette fête. En outre, la parc est agréablement aménagé. La végétation offre un fond de décor sympathique pour apprécier les jeux, tels que les affrontements médiévaux.

Malgré les averses et la fraicheur du temps pour la saison, la foule s’est empressée pour assister aux spectacles. Parapluie, parkas, ponchos de pluie, chacun y a mis du sien pour participer sans gêner les autres. Les troupes conviées pour l’évènement ont fait de leur mieux, comme toujours, pour ravir le public.

Le parcours

Poissy-embarcationDès l’entrée dans le parc, le public était invité à traverser le village médiéval : boulangerie et gourmandises du moyen-âge, spécialités culinaires, vêtements pour hommes et femmes, bijoux et accessoires, superbes sculptures et décorations en bois, le tout menant à des ateliers de démonstration – tour à bois à pieds, ferronnerie, frappe de monnaie, travaux de marine navale, tissage de filet de pêche…

Pour les enfants, en plus de l’espace de jeu relooké pour l’occasion, des animations leur étaient réservées pour occuper les plus petits. Toute la famille pouvait également approcher les animaux de la ferme pédagogique – dont un âne d’une extrême gentillesse, un jeune bélier en mal de tendresse et des chèvres très curieuses.

Le programme

Un samedi… équestre

Poissy-jouteAprès quelques danses de saltimbanques, et un défilé en costumes dans les rues de la ville, 20 artistes et 12 chevaliers cascadeurs de Cheval spectacle (Domont/95) ont offert deux représentations dès le début de l’après-midi. Après démonstration de Behourd puis de lancé de drapeaux, profitant de quelques éclaircies vers 17h, une séance de dressage orientalisé, évoquant le 14ème siècle du sultan Al Nassir Mohamed, a su émerveiller le public. A 18h, les visiteurs ont plongé dans les steppes mongoles des 12 et 13ème siècle à travers des démonstrations de voltiges. Enfin, en début de soirée, le tournoi très attendu de chevalerie s’est déroulé en présence de 6 cavaliers, chacun représentant un pays différent.

Pour clôturer la soirée, la compagnie Les Potes au feu (Senlis/60) a donné un spectacle pyrotechnique durant 45mn.

Un dimanche… de grâce et de lutte

Poissy-behourdPerturbée par la météo, l’animation a du être modifiée sans pour autant altérer le plaisir du visiteur. Dans l’après-midi, concert de musique scandinave. Les balades ont alterné avec des rythmes « rock and roll ». Ensuite, une chorégraphie de lanceurs de drapeaux a joyeusement coloré la grisaille du ciel.

Après une courte pause, nous avons pu nous distraire grâce à plusieurs démonstrations de béhourd, affrontement de seigneurs en armure. D’abord deux contre deux, un contre un, puis quatre contre quatre. Petits et grands se sont laissés emportés, chacun votant pour son vainqueur !

Plus légère, une comédie a pris la suite, prenant temporairement comme arme de longues cuillères en bois. Le spectacle s’est achevé avec de l’escrime artistique, suivi d’une dernière démonstration de danses médiévales.

Vous appréciez cet article ?… Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés