Découvrir une abbaye en France, ici francilienne

Bibi

Les vacances se terminent et le tourbillon de la vie va bientôt vous happer et vous replonger dans le stress quotidien. Alors comment faire pour rester zen, avant l’arrivée des froides journées de l’hiver ?

Peut-être en vous rendant dans des lieux inspirants, tels qu’une abbaye en France ? Même lorsque l’on est athée, ces lieux chargés d’histoire ont un effet apaisant sur le psychique, alors pourquoi se priver ?

En voici quelques uns que j’ai personnellement appréciés.

Abbaye de Royaumont – 95

Abbaye de France, Royaumont

Louis IX, futur St-Louis, fonde cette abbaye en 1228 avec l’appui de sa mère, la reine Blanche de Castille. Mais elle est rapidement confiée au précepteur des enfants du roi, Vincent de Beauvais.

Diaboliquement utilisée comme lieu de plaisir à partir du 16ème siècle, elle devient filature de coton, juste après la révolution. Cependant, elle retrouve un temps sa vocation première en 1869, avant d’être acquise par Jules Gouin, constructeur en bâtiment. Il entreprend sa restauration, poursuivie par son fils, et l’ancienne abbaye devient résidence de repos pour artistes et intellectuels.

Situé à 41 kilomètres de Paris, dans le paisible hameau de Baillon à Asnières-sur-Oise, cette abbaye de France ouvre ses portes à la visite, élargie à son parc.

En savoir plus : Royaumont

Abbaye de Maubuisson – 95

Située à 35 kilomètres de Paris, à St-Ouen l’Aumône, cette abbaye cistercienne a été fondée en 1236 par la reine Blanche de Castille.

Aujourd’hui enserrée dans un environnement urbain assez dense, son parc arboré de dix hectares offre aux promeneurs un espace relaxant, d’autant que ses majestueux platanes sont labellisés «arbres remarquables de France». Ruisseau, canal et miroirs d’eau, témoins des aménagements hydrauliques construits jusqu’au 18ème siècle, agrémentent le parc. Ne manquez pas l’aménagement des anciennes latrines !

Les vestiges des bâtiments de cette abbaye de France ont été restaurés pour accueillir des expositions, mais aussi les visiteurs qui randonnent avec nos circuits.

Abbaye de Maubuisson

En savoir plus : Maubuisson

Abbaye des Vaux de Cernay – 78

Abbaye de Cernay

Fondée en 1118 par des moines de l’abbaye de Savigny dans la Manche, cet ensemble cistercien est localisé à environ 50 kilomètres de Paris, près de Cernay la ville.

Fortement dégradé par des années d’abandon, le site est sauvé en 1873 par la baronne Nathaniel de Rothschild. Achetée ensuite par l’avionneur Amiot, l’ensemble est transformé en hôtel-restaurant privé de qualité, durant la seconde moitié du 20ème siècle. Cette ancienne abbaye de France se visite le week-end et les jours fériés.

En savoir plus : Vaux de Cernay

Abbaye Notre dame du Lys – 91

St-Louis et sa mère, Blanche de Castille, fondent cette abbaye en 1244. Les religieuses, venues de l’abbaye de Maubuisson, s’y installent en 1248.

Les protégées du roi – à savoir, les jeunes filles de bonne famille, mais aussi des pécheresses repenties, y trouvèrent refuge. Les bâtiments conventuels sont incendiés en 1358 au cours de la guerre de cent ans ; puis ils sont reconstruits à partir du 15ème siècle. Mais les troubles des guerres de religion mettent un terme à l’activité religieuse de l’édifice qui est abandonné. Ses vestiges témoignent de sa grandeur et se visitent librement.

Notre dame du lys


En savoir plus : Notre dame du lys

Abbaye de St-Louis du Temple du Limon – 78

Abbaye du Limon

Construite tardivement par Louis XVIII pour satisfaire la princesse de Condé, ce monastère s’établit sur un ancien domaine templier où la famille royale a été incarcérée.

Convertie en lieu d’enseignement sous la seconde république, les religieuses peuvent le réinvestir lorsqu’elles l’achètent en 1931. L’actuel bâtiment est construit en 1951. Dans un des deux musées attenants, on peut admirer les derniers objets de Louis XVI et de Marie-Antoinette, récupérés après leur séjour à la prison du Temple. Dans le second, ce sont les peintures de mère Geneviève, bénédictine qui fut peintre, graveuse et maître verrier. On lui doit les 17 vitraux de l’abbatiale. Cette abbaye de France est toujours active.

Accès à l’église et au parc gratuit. En savoir plus : Limon

Abbaye de l’Ouye – 91

Louis VII, perdu dans la forêt lors d’une chasse, est oui par ses compagnons, alors qu’il appelle désespérément à l’aide. Pour remercier Dieu, il fait édifier une chapelle et l’offre avec terres et bois à des moines grandmontains en 1163.

Le monastère est repris par les soeurs bénédictines en 1770, puis vendu à des particuliers après la révolution. En 1945, il est racheté par des soeurs ursulines qui, hélas, peinent à entretenir le domaine. A regret, elles le revendent en 2012 et en 2015, le diocèse de Paris décide d’y ouvrir un lieu d’accueil. Mais les travaux d’aménagement défigurent totalement l’authenticité du site. Cette abbaye de France, dans ses bâtiments d’origine, est encore un peu visible de l’extérieur.

Abbaye de l'Ouye

En savoir plus : L’Ouye

Vous appréciez cet article ?… Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés