Bases de loisirs d’Ile de France

Bibi
Malgré une saison printanière instable et capricieuse, nous avons pu avoir, ce dernier week-end, un avant-goût de l’été, avec des températures dignes d’un mois de juillet. 
Et quand la chaleur se fait sentir, nous sommes tout naturellement attiré par la fraîcheur des sous-bois et des cours d’eau. Certains ont compris tout l’intérêt de posséder un espace naturel pour en louer l’accès à la belle saison. Le week-end, ces lieux ressemblent aux plages du midi, prises d’assaut par les vacanciers. Petit tour d’horizon de ce qui se fait en Ile de France…
Voici une sélection de base de loisirs en Ile de France.

Dans le 77

Voici un département particulièrement attractif en ce qui concerne les bases de loisirs, et pour cause. Ici, les anciennes gravières sont souvent réhabilitées en espace de baignade naturelle, pour le bonheur des adeptes. Et toutes les bases ont obtenu le pavillon bleu.
 

Jablines-Anet

Depuis le 1er juin, deux plages bordent la baignade. Au milieu d’un écrin de verdure arborée, les enfants pourront s’amuser en toute sécurité sur une aire de jeu de 600m² ; les  plus jeunes et les pré-adolescents auront le choix entre serpents de mer, tubes, jets, canons d’eau, seau à bascule… Les adultes ne sont pas en reste : catamarans, pédalos, paddles, Vtt,… Pour un accès facile, une allée en béton désactivé borde la plage.

Vaires-Torcy

Il y a près de 30 ans, cette base accueillait 40.000 visiteurs par an, mais son succès est tel que désormais, il faut arriver tôt pour trouver une place à l’ombre. Cafétéria, pédalos,  golf, espaces de nage…. Les activités sont suivies par les moniteurs de l’UCPA. Par ailleurs, près de 50 personnes travaillent sur le site pour que les visiteurs puissent se détendre en toute sécurité.

Bois le roi

Souvent connus des sportifs, le site propose accrobranche, équitation, tennis, golf et hébergements en roulotte, en plus d’une large palette d’activités sportives dont skate, basket, volley, football. Paddle et canoé-cayaks sont également proposés sur le plan d’eau. Toutes les activités sportives sont encadrées par des moniteurs UCPA. L’écurie est réputée pour sa qualité.

Buthiers

Situé dans le parc naturel du Gâtinais, le site propose près de 20 activités à tester sur plusieurs jours. Car ici, vous avez la possibilité de séjourner sur place sous tente ou en hébergement. Certes, le site dispose d’une piscine de 1400m². Ceci étant dit, on peut regretter l’artificialisation du lieu, qui tient plus du camping que d’un site “nature”.

Bases de loisirs Ile de France

Souppes sur Loing

Presque aussi ancienne que Vaires-Torcy, voilà déjà 9 ans que le site bénéficie du label “pavillon bleu”. En deux mois, le site accueille près de 40.000 visiteurs qui y viennent surtout pour la baignade. Attention, vélo interdit sur le site.

https://www.basedeloisirs-souppes.fr/

 

Dans le 91

Etampes

Depuis presque 40 ans, Etampes se démarque sur ses 147ha. Accrobranche, mini-golf, balades en rosalies, équitation, tir à l’arc, et piscine à vague. En hiver, une patinoire accueille également le public. Pour se restaurer, les visiteurs peuvent opter pour le restaurant ou choisir un en-cas dans l’une des buvettes. Point non négligeable : l’entrée est restée gratuite. Nous l’espérons pour encore longtemps.
Piscine et toboggans

Draveil-Juvisy

L’un des plus proches de Paris, le site du Port aux cerises est géré par l’UCPA. Autant dire que les activités sportives sont à l’honneur avec accrobranche, canoé-cayak, mini-golf, fitness, tir à l’arc, hockey, roller, Vtt, et piscine à vagues sur 1650m². Mais le site est dense et souvent sur-peuplé. Alors si vous cherchez le calme, évitez la saison la plus chaude.
 

Dans le 78

Au nord, au centre et au sud, vous pouvez trouver de quoi profiter de la fraicheur de l’eau avec plus ou moins d’activités possibles sur place, selon que vous recherchez le calme ou la foule.
 

St-Léger en Yvelines

Profitant de travaux réalisés au 17ème siècle pour alimenter en eau les bassins de Versailles, le site des étangs de Hollande occupe l’un des plans d’eau, les autres étant réserves naturelles. Pédalos, beach-volley, mini-golf et aire de baignade offrent aux visiteurs de quoi s’occuper. Un restaurant permet même de se restaurer sur place. 
https://www.rt78.fr/base-de-loisirs-des-etangs-de-hollande

St-Quentin en Yvelines

Plus grande base de loisir de la région, son plan d’eau est aménagé dès 1684 grâce à l’Abbé Picard qui suggére à Vauban de collecter ici les 10 autres étangs (de la tour, de Hollande,…) pour approvisionner journellement les 75.600m” d’eau nécessaire aux bassins et fontaines de Versailles. Cette retenue couvre 120ha, dont 87ha labellisé Natura 2000. A toutes les activités sportives, présentes ailleurs, s’ajoute le benji éjection pour vous donner le grand frisson, sorte de saut à l’élastique inversé. Pour un séjour, dormez en tipi, yourte ou auberge de jeunesse. Sur place, une ferme pédagogique permet de sensibiliser les plus jeunes au respect des animaux.

Verneuil sur Seine

Ces anciennes gravières en bord de Seine offre un bel espace de détente naturel. Pédalos, mini-golf, tennis, centre équestre, catamaran, paddle, planche à voile, et baignade,…. vous pouvez également séjourner sur place dans l’une des deux auberges de jeunesse ou en camping 3*, et vous restaurer sur le pouce à la brasserie ou à la cafétéria. Si vous optez pour une balade, le site est en accès libre et vous pourrez rêver devant le port de plaisance situé dans un écrin végétal.

 

Dans le 95

Gentilles oies bernaches

Comme pour les autres, nous avons pris soin d’analyser l’information relative au site. Et comme résultat, nous vous déconseillons fortement cette base de loisirs d’Ile de France en raison de sa politique de gestion.
Notre éthique nous interdit de faire la promotion d’activités délétères pour l’environnement. Mais ici, la biodiversité doit se plier à la dictature injustifiée de la direction. Pour gérer la biodiversité, la direction préfère la confier à ceux qui la détruisent pour le plaisir d’assouvir leur plaisir meurtrier et ceci jusqu’à 3 fois par an, y compris en plein période de reproduction de la faune. La direction et ses sbires accusent les oiseaux de polluer la nature. Mais que dire des chasseurs qui déversent chaque année en France plus de 9 tonnes de plomb dans la nature, auquelles s’ajoutent les capsules plastic de leurs cartouches ? 
Que dire aussi de la commercialisation sur place d’articles mercantiles en plastic, sous couvert de produits d’animation, alors que ces mêmes objets, abandonnés par les utilisateurs inconscients, polluent dramatiquement les sols et les eaux, en détruisant au passage de nombreuses espèces animales ?
Que penser aussi de la surveillance par drone par lequel les visiteurs sont surveillés et filmés jusque dans leur intimité ?
Alors oui, nous vous invitons à éviter cet endroit qui encourage les comportements et conduites délétères au détriment des autres vivants. 

Vous appréciez cet article ?… Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés